CommeunTouriste

Explorateur de tendances

Le glamping ou le succès du slow tourisme

Pour attirer plus de touristes, le mode de vacances a inventé de nouveaux termes et de nouveaux concepts, dont le glamping et le slow tourisme.

Le premier est une forme de camping, mais plus glamour et luxueux, notamment au niveau de l’hébergement.

Quant au deuxième terme, il s’agit d’un voyage lent, un art de voyager tout en prenant le temps de s’imprégner de la nature.

Vous souhaitez vous lancer dans ces types de voyage ? Alors, préparez vos bagages et partez pour une vacance hors du commun.

Le glamping, pour un confort optimal

Développé en 2007, le glamping est une nouvelle tendance à adopter pour votre prochain congé.

Au sein d’un hébergement de luxe, vous bénéficiez d’une cuisine équipée avec un grand frigo, un congélateur, une hotte, un micro-onde, un lave-vaisselle et même une machine à expresso.

Oubliez les tentes et profitez d’un coin salon avec une salle à manger où vous pourrez regarder vos programmes préférés à la télévision.

Pour tester ce type d’expérience, sachez qu’il n’existe aucun profil type.

Si vous aimez l’esprit camping, le glamping vous procure également de la bonne humeur et de la convivialité.

Le slow tourisme, pour prendre un peu de temps

En français, le slow tourisme ou le slow travel se traduit comme étant un tourisme où les vacanciers ont le droit de prendre le temps de vivre, de contempler les paysages, de privilégier les rencontres, de profiter des gastronomies, etc.

Il prend ses racines dans le développement du tourisme durable, solidaire et écosensible.

Ce concept incite plutôt à ralentir le rythme de vie et à savourer des moments de qualité. Pour cela, le lieu le plus privilégié reste dans la nature, dans la campagne, dans une résidence de tourisme écogérée ou une chambre d’hôte.

S’adressant à tout le monde, l’un des points de ce système de tourisme est d’habiter plus longtemps.

Cela permet de découvrir beaucoup de lieux, d’apprendre la vie des locaux, de mieux saisir et d’apprécier une atmosphère unique.

À lire également : Le « Slow tourisme » comme voie pour améliorer le sentiment de bien-être

Le slow camping dans les cabanes dans les arbres

L’hébergement du slow camping repose sur l’hôtellerie de l’air, l’une des grandes tendances du moment.

L’idée est de choisir la destination la plus proche, mais qui reste intéressante, surtout du point de vue du paysage, afin de profiter pleinement des vacances.

C’est donc une sorte de glamping et de slow travel à la fois.

L’hébergement ne doit pas ainsi être pris à la légère, car c’est même au cœur des deux concepts.

Pour cela, vous pouvez opter pour des cabanes luxueuses dans les arbres, de nombreux sites proposent actuellement ce type de logement insolite pour tous les intéressés.

Les différentes activités à faire

Comme activité, étant dans une pleine nature, vous pouvez échanger avec la population locale.

Vu que vous avez tout le temps devant vous, vous pouvez pratiquer des activités douces, comme le vélotourisme, le kayak, le canoë, le paddle, la randonnée, la pêche, faire de l’escalade, etc.

De plus, cela favorise l’économie locale, mais protège aussi l’environnement.

Un voyage lent vous permet également de vous détendre. Au lieu de vous fixer sur votre téléphone, vous pouvez lire un bouquin, un roman ou jouer de la musique.

Le matin, vous allez vous réveiller au cœur de la nature en écoutant le beau vent qui souffle et les oiseaux qui chantent.

Le soir, l’équipe du glamping peut vous proposer divers jeux ou un apéritif sur la terrasse de votre cabane ou autour d’un feu de camp.

Pour une activité en famille, vous pouvez faire de la pétanque, du football, du basket-ball, du ping-pong en plein air, etc.

En effet, ces activités semblent bien détachées de votre quotidien rythmé et digitalisé.

Les meilleures régions pour glamper en France

Pour terminer, on vous propose de découvrir les meilleures régions pour glamper en France. À vous de trouver votre bonheur !

  • L’Ardèche
  • La Corse
  • La Dordogne
  • La Bretagne
  • La Vendée
  • La Normandie
  • L’Île-de-France

À lire aussi : Notre circuit pour un road-trip en Bretagne